• C'est la guerre.

     

    Cette personne en a marre des shojos. Et moi aussi. Au passage, j'emmerde Ferid.

    Comme j'ai envie de me défouler, voici 8 stéréotypes chiants dans la plupart des shojos ! Je dis bien la plupart car ça ne concerne pas tous les shojos, mais bien la grande majorité. D'ailleurs si vous en connaissez un qui sort un peu de l'ordinaire, n'hésitez pas à me le conseiller c:

     

    1. Le point de vue

    Le shojo se passera pratiquement toujours du côté de la fille, pour ne pas dire tout le temps. Parce qu'il n'y a que les filles qui lisent/regardent des shojos, il faut donc qu'elles puissent s'identifier facilement à l'héroïne. Oui, vous êtes en 2018. Oui, ce genre de pensée archaïque existe encore.

     

    2. La différence de taille

    Bon. Soyons raisonnables. Est-ce que toutes les filles arrivent à l'épaule de leur mec ? Non. Je n'ai pas vu un seul shojo où la fille est plus grande que le gars. Forcément, il faut bien qu'on ressente toute la virilité de l'élément masculin, et donc que la frêle jeune fille puisse se lover contre son torse musclé. Cette différence de taille exagérée est présente partout dans les shojos, mais aussi dans les mangas en général.

     

    3. La "situation sociale"

    Dans bien des cas, la fille est banale, elle n'est pas forcément jolie et n'est donc pas populaire. Son statut dans la "hiérarchie sociale" est donc en bas de la pyramide. Mais bien évidemment, elle tombe amoureuse du plus beau mec du lycée (parce que c'est original). Et lui, bien évidemment, va aussi craquer pour elle. Bien évidemment. Qu'est ce que c'est bien foutu l'amour quand même, hein ?

     

    4. Le caractère de la minette

    On retrouve toujours le même type de personnage : une fille niaise, au caractère banal, qui aime et fait la même chose que tout le monde. En plus de ça, elle passe le shojo entier à se demander si le mec l'aime, et même si celui-ci l'embrasse elle va quand même réussir à ne pas savoir. Trop forte. Mais malgré ça, le mec va quand même s'enticher d'elle alors qu'elle n'a rien pour elle, que ce soit au niveau du physique ou du caractère. Trop. Fort.

     

    5. L'agression

    On passe maintenant à un moment récurent dans les shojos, j'ai nommé l'agression, ou la drague très lourdingue. Mais si, vous savez ce moment où la fille se fait accoster par un ou plusieurs mec(s) qui va/vont commencer à la draguer jusqu'à la menacer. Et c'est là qu'intervient le mec dont la fille est amoureuse, qui va apparaitre comme par magie devant elle en disant "Touche pas à ma copine !". Sauf que premièrement, dans la plupart des cas ils ne sont pas ensembles à ce moment là et la fille continue de se demander s'il l'aime parce que, ne l'oublions pas, c'est une cruche. Deuxièmement : comment a-t-il pu arriver aussi vite ? Perso je ne vois qu'une seule solution, il stalk la fille en attendant qu'elle se fasse harceler. Ce qui est tout aussi flippant si on réfléchit bien. Donc dans tous les cas, que ce soit un stalker ou un super héros doté de pouvoirs magiques, il ressemble plus à un pervers qu'à un mec badass et protecteur.

     

    6. Le/la rival(e) 

    Que serait un shojo sans rival pour pimenter le tout ? Mais rassurez vous, la fille ne sortira jamais avec le rival, et pareil pour le mec. Généralement, le/la rival(e) utilise des moyens déloyaux et/ou est méchante avec l'héroïne si c'est une fille. Le rival (je met plus le féminin parce que c'est long et chiant à écrire xD) a un caractère complétement opposé à celui de la fille/du mec. Par exemple : fille banale = rivale sûre d'elle. Mec distant = rival gentil voir entreprenant...

     

    7. La fuite

    Encore un des moments les plus clichés et les plus répandus dans les shojos, la fuite féminine. Imaginons que l'héroïne vienne de surprendre le mec dans une situation portant à confusion; un quiproquo se crée et notre intelligente et sportive héroïne va s'enfuir sans demander d'explications. Maintenant, je lance un appel international : MAIS QUI FAIT ÇA DANS LA VRAIE VIE ?! En plus, nous rappelons que la fille est banale, soit pas sportive et peut donc être rattrapée à tout moment par le gars. Ce qu'il va souvent faire en l'attrapant par la main, avec des p'tits cœurs et des p'tites bulles trooooop kawaii partout. Quel réaliste. C'est époustouflant.

     

    8. Happy end

    Et on conclut cet article avec le fameux "happy end", tout le monde est content, la fille sort avec le gars, etc... Je pense pas avoir besoin d'expliquer en quoi c'est cliché, je vous laisse faire votre part du boulot c:

     

     

    Bon, j'espère que cet article vous aura plu, il reste plein de stéréotypes que je n'ai pas cités mais j'ai essayé de mettre le doigt sur les plus courants et ceux auxquels on ne pense pas forcément. D'ailleurs, si vous avez un cliché en tête, n'hésitez pas à me le dire en commentaire !

     


  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Août 2018 à 10:29

    Je fais une over dose de shojo, surtout les school life, je n'en lis plus depuis bien 2 ans,  (sauf skip beat! et kiss me not me que je lis encore par moments) je suis carrément écœurée par le genre XD, c'est toujours la même chose. Et comme c'est souvent des romance school life, c'est barbant, les histoires dans des lycées c'est toujours pareil.

    Pour le caractère et la taille de l’héroïne je pense que c'est plus culturel. Petite, gentille, mignonne, niaise, c'est la fille typique japonaise que souvent les japonais recherchent (le bonne potiche quoi). 

    Sinon, t'as oublié le rhume ! Tu sais la scène cliché où il y a un ou une malade et que l'autre est à son chevet... lol Genre, un rhume et 40°C de fièvre, perso quand j'ai 40° de fièvre c'est pas un rhume mais une grippe, Bref. ^^

    2
    Mercredi 29 Août 2018 à 10:32

    Pour la taille, je veux bien que la fille soit plus petite que le gars. Soit. Mais qu'elle lui arrive à l'épaule, je trouve ça plus choquant par contre...

    Aaaaaah, le rhume xD Si seulement celui qui est malade contaminait tout son lycée, ça serait tellement mieux x)

    3
    Mercredi 29 Août 2018 à 10:35

    "Mais il faut qu'il soit grand et fort !" XD *dit avec une voix niaise d’héroïne de shojo*

    Pour la fuite, ça me fait aussi penser aux moments où la fille s'accroupit au beau milieu de la route ou d'un couloir pour réfléchir XD Mais qui fait ça ?!

    4
    Mercredi 29 Août 2018 à 10:51

    bchgufydid.

    Je te rejoins parfaitement sur tout ce que tu dis. Je n'ai jamais été fan des Shojo, et c'est surtout à cause de tout ce que tu dis dans ton article v_v. Nan mais soyons honnête, toute les filles s'accroupissent au beau milieu d'un couloir / une rue pour réfléchir. Je fais ça aussi! non c'est faux.

    5
    Mercredi 29 Août 2018 à 12:51

    S'accroupir en étant en jupe est le meilleur moyen de passer inaperçue c:

    6
    Dimanche 9 Septembre 2018 à 09:48
    Je ne suis pas d'accord avec toi sur les rivaux. Justement, la fille fini toujours avec le bad boy qui est brin, car avant ça, le gars gentil blond, elle sort avec en se disant que lui il ne la blessera jamais blablabla, et il sert juste à ce que la fille se rende compte qu'elle aime le brin. Y'a toujours une histoire de premier baiser volé-_- Sérieusement les shojos je n'aime pas ça du tout mais je trouve ça toujours marrant à lire tellement les personnages sont débiles,après, heureusement, j'ai trouvé quelques shojos bien.
    7
    Dimanche 9 Septembre 2018 à 19:40

    Le baiser volé, c'est un classique xD J'ai vu également des shojos de ce type, mais dans les deux cas de figure le rival ne sert qu'à embellir le couple final :) Après, dans la plupart de ceux que j'ai vus ou lus le rival finit dans l'oubli et seul xD

    Si tu as quelques exemples de shojos un peu plus "constructifs" je suis pas contre !

    8
    Mercredi 26 Décembre 2018 à 18:40

    Et bien, en matière de manga traitant d'histoire d'amour (j'aime pas le mot "shojo xD), j'aimerais te conseiller Takane et Hana, mais tu ne pourras le trouver qu'en version papier celui-là. C'est assez léger et très comic. Bon, la fille est petite, il y a une scène à la mer '^' et des baisers volés mais dans le genre il est très bon, j'ai moi-même lu et j'approuve ! (en plus la fille à un caractère que j'adore)

     

    Sinon en anime j'ai Kaichou wa Maid sama, encore un School Life et Toradora. Mais après si les Shojos ne te satisfaisent pas, on peut toujours se contenter d'un bon vieux Yaoi XDDDD (sur Wattpad, Scan-Manga, ADKami etc)

     

    M'enfin bref, je suis entièrement d'accord avec toi, c'est lassant :/

    9
    Samedi 19 Janvier 2019 à 09:59

    TAKANE ET HANA ! *^*

    Un de mes (rares) shojos préférés ! Leurs caractères sont tellement drôles je les adore x)

    Je connais et aime aussi Kaichou wa Maid sama ^^

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :